naar top
Menu
Logo Print
25/01/2017 - ANN WELVAERT

LA VENTE D'ASPIRATEURS SANS FIL DEPASSE DEJA LES 24 MILLIONS D'EUROS

L'aspirateur-robot reste un produit de niche

De plus en plus de Belges succombent au confort de l'aspiration sans fil: les aspirateurs sur batterie se vendent comme des petits pains. Les fabricants ont donc sérieusement boosté cette catégorie, en misant intensivement sur les deux principaux critères d'achat: l'autonomie et la performance. En revanche, pour les aspirateurs-robots, également sans fil, la demande reste stable. Pourtant, ici aussi, les fabricants ont bien innové au niveau de la performance et de l'autonomie.

ASPIRATEURS SUR BATTERIE

Marché en expansion

Le Belge opte de plus en plus souvent pour le confort sans fil d'un aspirateur-balai. Une enquête de GfK révèle que, de janvier à novembre, ce modèle s'est vendu à quelque 95.500 exemplaires pour une valeur de plus de 24 millions d'euros.

INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES

Dans la catégorie des aspirateurs sur batterie, l'autonomie et la performance constituent les principaux critères d'achat. Les fabricants adaptent donc leur politique d'innovation à ces deux paramètres.

Autonomie

Autrefois, les aspirateurs sur batterie avaient souvent une autonomie de 18 à 20 minutes. Aujourd'hui, on voit apparaître de plus en plus de modèles pouvant fonctionner jusqu'à 40, 55 et parfois même 75 minutes sans interruption. Pour ce faire, de plus en plus de fabricants choisissent des batteries puissantes de qualité (en particulier des batteries au lithium) offrant une durée d'utilisation deux fois plus longue que leurs prédécesseurs. Outre le type de batterie, il y a aussi le nombre de batteries qui détermine l'autonomie. D'ailleurs, l'introduction de batteries (lithium) de qualité n'a pas seulement eu un impact positif sur la durée d'utilisation, mais aussi sur le temps de charge de l'appareil. Autrefois, les aspirateurs-balais devaient souvent charger pendant 16 heures. Aujourd'hui, le temps de charge de la nouvelle génération est d'à peine quatre heures, ce qui la rend beaucoup plus économe en énergie.

Des poids-plumes à tout faire

Comme les nouvelles batteries (lithium) s'accompagnent d'une plus grande puissance, elles contribuent aussi à une meilleure puissance d'aspiration. Mais les fabricants fournissent aussi des efforts dans bien d'autres domaines pour que leurs aspirateurs-balais atteignent la puissance d'aspiration des modèles traîneau: les moteurs sont optimisés, les appareils ont une finition hermétique et le design de la brosse et de l'embout ne cesse d'être perfectionné. De plus, la dernière génération d'aspirateurs-balais vient également à bout de la saleté tenace: les fabricants dotent leurs modèles sur batterie de brosses motorisées extra puissantes permettant d'éliminer efficacement les poils des animaux domestiques, la saleté du tapis, la poussière des matelas, ... En outre, les aspirateurs-balais offrent de plus en plus souvent une utilisation universelle. D'abord, ils peuvent faire face à presque chaque type de support (des sols durs aux tapis à poils courts ou longs).

Accessoires

Ensuite, ils sont de plus en plus souvent équipés d'accessoires pratiques permettant de nettoyer les surfaces difficiles d'accès ou les supports plus foncés. Pensons aux modèles avec aspire-miettes intégré et/ou à une brosse avec un éclairage LED. L'ancien inconvénient des aspirateurs-balais trop lourds pour pouvoir nettoyer en hauteur ne tient plus la route. Les aspirateurs-balais deviennent de plus en plus légers, sans pour autant réduire leur performance. Certains modèles pèsent 3 kg ou moins.

Filtration puissante

Pour éviter que les bactéries et les allergènes microscopiques comme les acariens et le pollen soient réinjectés dans la pièce, on utilise de plus en plus souvent dans le segment des aspirateurs-balais des systèmes de filtration cycloniques puissants et des filtres adaptés. Avec certains aspirateurs-balais équipés d'un filtre HEPA, l'air qui quitte l'appareil, est même plus pur que l'air ambiant. Comme les réservoirs à poussières des aspirateurs-balais sont relativement petits, comparé à ceux des aspirateurs classiques, et doivent donc être vidés plus souvent, les fabricants ont fourni de gros efforts à ce niveau-là. Certains ont augmenté le volume de leurs réservoirs et on voit apparaître des systèmes permettant de vider le réservoir très facilement d'une simple pression sur un bouton. Un fabricant lance aussi un nouveau système permettant d'éliminer très facilement les cheveux et les fibres de la brosse rotative: il suffit d'appuyer avec le pied sur la pédale au-dessus de la buse et une lame élimine automatiquement les cheveux et les fibres.

Pas plus silencieux

Depuis 2017, la Commission européenne veut supprimer les aspirateurs produisant plus de 80 dB. Cette réglementation ne s'applique pas aux aspirateurs-balais, même si la plupart affichent un bruit inférieur avec en moyenne un niveau sonore de 75 à 78 dB. On constate que la catégorie des aspirateurs-balais sans fil compte peu d'appareils 'silencieux' (-69 dB), alors que les fabricants ont souvent élargi leur segment d'aspirateurs-traîneaux traditionnels avec un modèle silencieux ces dernières années.

ASPIRATEURS-ROBOTS

Un marché de niche stable

Alors que, ces dernières années, les aspirateurs-balais ont enregistré une belle croissance, la demande d'aspirateurs-robots reste plutôt stable. C'est dû au fait que ces modèles spécifiques constituent un marché de niche. En effet, les aspirateurs-robots restent un 'complément': ils complètent idéalement un premier aspirateur pour passer rapidement entre deux nettoyages approfondis, mais ils ne peuvent pas entièrement remplacer l'aspiration manuelle. En effet, un aspirateur-robot se heurte inévitablement à certaines limites: il ne peut pas nettoyer les escaliers, les canapés, les tapis à poils longs, etc. En outre, un bon aspirateur-robot coûte vite une somme rondelette. Il est donc logique que seule une minorité de consommateurs se procurent cet 'assistant nettoyage'.

Innovation

Dans la catégorie des aspirateurs-robots aussi, on mise beaucoup sur la puissance d'aspiration et la performance. Pensons au lancement d'appareils dotés d'un système triple cleaning où le robot tourne, balaie et aspire successivement, ou bien à des appareils avec divers modes de nettoyage (p.ex. un mode 'corner' qui veille à ce que les coins et les bords soient nettoyés deux fois). L'utilisation de murs virtuels et de navigation intelligente (avec caméra au plafond, capteurs et logiciel innovant) afin de définir des zones en toute sécurité est devenue monnaie courante dans le segment haut de gamme. Et alors que les robots d'autrefois pouvaient parfois se retrouver coincés en cas de différence de niveau, de plus en plus de modèles actuels peuvent facilement surmonter des bords de tapis (à poils courts) et des seuils jusqu'à 2 cm de haut. Outre la puissance d'aspiration et la performance, on a aussi fortement augmenté l'autonomie: de plus en plus de fabricants passent à des batteries (lithium) durables et puissantes, qui offrent à l'appareil une autonomie de 120 minutes.